Baguette et jugement

Baguette et jugement

Douceur Spirituelle > Blog > Développement personnel > Baguette et jugement

regard des autres

🌼 Bonjour à tous ! 🌼

Aujourd’hui, je devais absolument sortir pour acheter du pain, car on n’en avait plus du tout à la maison. J’en achète toujours par lot (3 +1 baguette offerte !), pour congeler et en avoir d’avance, donc je ne vais surtout par changer cette bonne habitude en ces moments si particuliers.
Mais en me préparant, je me suis rendue compte que ça n’allait pas. Mal au ventre, sentiment de ne pas être bien.
Il y a encore quelques années, j’aurais fait comme beaucoup maintenant : j’aurais juste continué à me préparer, en dédaignant mes ressentis physiques.
Mais depuis que j’ai intégré le développement personnel à ma vie, et que j’utilise divers outils de connaissance personnelle, j’ai appris à me poser LA question qu’il faut, pour analyser et comprendre les émotions qui me traversent (surtout quand ce n’est pas agréable, mais pas que !) : *pourquoi ?*
Une fois l’émotion identifiée, je me questionne.
En l’occurrence, j’ai compris que j’avais peur. Oui, mais peur de quoi ?
Pourquoi ai-je peur de sortir acheter du pain ? Peur d’attraper le coronavirus ? Peur de le transmettre ?
Et bien non ! J’ai peur du jugement des autres ! Le fameux regard des autres, qui peut être si douloureux et blessant.
Je crois que tout le monde l’expérimente un jour ou l’autre, quel que soit le domaine de sa vie. Cette peur du regard de l’autre, je l’avais tout le temps, partout, en toute occasion, avant. C’est justement un point que j’ai dû énormément travailler, pour le dépasser.
Et même si maintenant, j’arrive la plupart du temps à m’en foutre (du regard des autres), dans le contexte actuel, j’ai mis le doigt sur quelque chose de plus profond chez moi : dans cette situation précise, cela me renvoie à ma blessure d’injustice. Si vous ne connaissez pas les 5 blessures de l’âme, je vous encourage vivement à lire le livre de Lise Bourbeau qui est la référence en la matière.
Donc je m’explique : pour moi (et je ne parle que pour moi dans ce cas précis), sortir acheter du pain dans cette période de confinement me fait craindre d’être jugée irresponsable par les autres, mes voisins, les commerçants, et pire : les soignants ! Et si je suis jugée irresponsable, ça me met hors de moi, puisque je le ressens comme complètement injuste, puisque j’estime justement être quelqu’un de très responsable et respectueux des consignes.
Vous comprenez le raisonnement subtile de mon cerveau ? C’est fou à quel point on peut se faire des nœuds au cerveau tout seul, comme des grands !
Parce que d’une part, je ne peux pas contrôler ce que pensent les gens (donc : je lâche prise), et d’autre part, je sais très bien qui je suis et ce que je fais (je respecte les consignes), donc le reste n’a d’emprise sur moi que si je le laisse en avoir (je vous laisse relire cette dernière phrase).
Ok ? Bon, voilà une bonne chose de faite !
Du coup, je suis allée acheter mon pain, et j’ai profité de ce moment de liberté pour apprécier ce qu’on avait perdu : le chant des oiseaux et le bruit du vent dans les arbres 🐦🌳😍
Donc, à chaque fois qu’une émotion bizarre vous traverse, pensez-y : laquelle est-ce, et surtout, pourquoi est-elle là à cet instant ?
Prenez soin de vous 🥰

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents