Se lever pourquoi ?

Se lever pourquoi ?

Douceur Spirituelle > Blog > Spiritualité > Se lever pourquoi ?

Ce matin, je me suis levée avec cette question :
Et si j’avais un travail qui me plaît vraiment, est-ce que j’aurais envie de me lever le matin ?

Derrière cette question, il y a mon adoration pour mon lit : j’adore vraiment dormir. Je suis une marmotte ! J’aime me coucher tard, et me lever tard (même si on a tous une définition différente de ce qu’est un réveil « tard »).
J’aime dormir, parce que c’est un doux cocon, chaud, douillet, qui ronronne (non, mon lit ne ronronne pas, mais j’ai deux chats qui aiment me bloquer dans ma couette et ronronner toute la nuit !).
Et j’aime dormir parce que j’aime rêver.
J’ai toujours été persuadée que les rêves nous transmettent des messages importants.
J’y reviendrais sans doute un autre jour.

Mais derrière cette question, il y a surtout LA question : pour quoi j’ai envie de me lever le matin ?
Qu’est-ce qui me donnerait cette envie de me lever en étant de méga bonne humeur, le sourire jusqu’aux oreilles, l’énergie décuplée et l’envie de déplacer des montagnes ?
Est-ce que c’est possible ?
Est-ce que ça existe pour toute la durée de la vie ?
Est-ce que j’arriverai à trouver ça ?
Est-ce que j’y ai droit ?
Est-ce que je suis capable de trouver ce qui me fait vibrer au point d’être dans cet état-là le matin, tous les jours de la vie ?
Est-ce que finalement, je ne suis QUE cyclique, et dois-je accepter que je suis donc changeante ?
Est-ce tout le monde est changeant ?
Est-ce que je suis éternelle insatisfaite ?
Est-ce que je suis trop exigeante ?
Est-ce que je suis normale ?
Est-ce que c’est normal que je me pose toutes ces questions ?

Et là, mon réveil m’a indiqué qu’il fallait vraiment que je me lève et que j’y aille, donc j’ai entamé ma journée-robot.
Les automatismes, l’organisation millimétrée qui fait que j’arrive à être à l’heure au boulot, déposer mon fils à l’heure au lycée, et que ma vie « normale » se déroule.

Mais j’ai tellement envie que tout ça change…
Alors, c’est vrai que les énergies du moment favorisent le tumulte, les émotions sont chahutées, et il faut être patients et bienveillants envers nous-mêmes. Super lune + équinoxe du printemps + mercure rétrograde = gros bordel !
Patience, patience…

Dis-moi si toi aussi, ça t’arrive ce genre de réflexion, ça m’intéresse !

Édit : article publié le 23 mars 2019 sur mes réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents